Lettre 11. Pourquoi il est urgent de restaurer la Chapelle Herzog


Logelbach les deux églises au printemps

Le mot du président

Pourquoi il est urgent de restaurer la Chapelle Herzog .

La restauration extérieure de la chapelle Herzog envisagée depuis six ans ne peut plus attendre Cela devient d’autant plus urgent que le toit ayant été refait en 1984, le décalage avec l’état extérieur apparaît plus nettement.  En tant que voisins immédiats de cette chapelle nous mesurons l’urgence de ce projet.  Les générations futures ne comprendraient pas que ce joyau de l’art néo-gothique ait pu être négligé et se soit dégradé.

La valeur de l’édifice est d’abord patrimoniale : la chapelle Herzog  constitue un des seuls  témoins du passé industriel du Logelbach. Construite au 19ème siècle par l’industriel Antoine Herzog (filature de coton Herzog), elle est un exemple rare de l’art néo-gothique à la française en Alsace et un précieux témoignage de l’engagement de la dynastie des Herzog par lequel cette famille s’identifiait profondément à l’entreprise qu’elle avait créé dans la région.

Elle est aussi sentimentale : l’affluence à nos manifestations montre combien les habitants de Logelbach sont attachés à ce lieu. La chapelle a souvent accompagné les moments importants de leur vie de génération en génération  avant sa fermeture pendant 20 ans.

Sa réouverture régulière depuis cinq ans est vécue comme un renouveau. Les dons des particuliers et l’engagement de la Ville de Wintzenheim permettent enfin son entretien.
Nous avons été particulièrement heureux de voir la famille Herzog revenir ces deux dernières années à la fête patronale de l’Assomption le 15 août. Le nombre des visiteurs ne cesse d’augmenter et les journées du patrimoine sont un vrai succès.

Pour satisfaire la curiosité des visiteurs, des conférences sont organisées tous les ans par les Amis de la Chapelle Herzog afin de présenter son rôle dans l’histoire locale, mais aussi dans l’histoire de l’art et de l’architecture religieuse. La chapelle offre également un contraste remarquable avec sa voisine immédiate, « l’église blanche » qui date de 1927 de style art déco, qui fut la première église en béton armé d’Alsace. A elles deux, elles forment donc un ensemble exceptionnel pour la région.

La restauration de la Chapelle Herzog sera enfin l’occasion d’ouvrir un chantier spécialisé permettant la préservation de l’artisanat d’art, ce trésor de savoir-faire menacé de disparition.

Elle est enfin culturelle : la chapelle Herzog attire chaque année un public varié, intéressé soit par le lieu, soit par la musique, soit par le passé de cet édifice.

Pour satisfaire la curiosité des visiteurs, des conférences sont organisées tous les ans par les Amis de la Chapelle Herzog afin de présenter son rôle dans l’histoire locale, mais aussi dans l’histoire de l’art et de l’architecture religieuse. La chapelle offre également un contraste remarquable avec sa voisine immédiate, « l’église blanche » qui date de 1927 de style art déco, qui fut la première église en béton armé d’Alsace. A elles deux, elles forment donc un ensemble exceptionnel pour la région.

La restauration de la Chapelle Herzog sera enfin l’occasion d’ouvrir un chantier spécialisé permettant la préservation de l’artisanat d’art, ce trésor de savoir-faire menacé de disparition.

En conclusion, si l’augmentation régulière des dons de particuliers permet l’entretien de l’intérieur de la chapelle, si les visiteurs viennent de toute la région et découvrent un endroit chargé d’histoire dont ils ignoraient souvent l’existence, restons vigilants car cet intérêt nouveau reste fragile. Il importe donc que ce regain d’intérêt et la mobilisation sans précédent de tant de bonnes volontés ne sombrent pas dans l’indifférence.

Il faut sauver la chapelle Herzog

Erwin WILD